(source PWC : étude Global Industry 4.0. How to be a Digital Champion)

Seulement 5% des entreprises sont digitalisées en Europe. Or, toujours selon l’étude PWC, en digitalisant leurs entreprises, les industriels français prévoient 15% d’économies et une augmentation de leurs revenus de plus de 10% d’ici 5 ans grâce à un changement dans la gamme de produits et à la numérisation de leurs plateformes de modèle d’affaires sur les 5 prochaines années.

Les bons élèves, les plus matures à ce niveau, sont les secteurs de l’automobile et l’électronique : dans l’automobile, les opérations sont automatisées et connectées depuis des dizaines d’années, tandis que les fabricants d’électronique figurent parmi les pionniers de la production externalisée, ce qui nécessite de connecter et de gérer des systèmes et des partenaires variés à travers une chaîne de valeur étendue.

Et l’IA, dans tout cela ?

Et bien la France n’est pas en reste sur ce sujet : elle est leader des pays européens quant à son implémentation : 7% en France, contre 5% en Europe.

L’industrie arrive au second rang, après le commerce de détail, avec 14% de sa dépense annuelle, en solution IA (étude trackers et enquête 2017, IDC France).

Le nouveau rapport sur l’intelligence artificielle des ministères de l’Economie et de la Cohésion des territoires, publié à l’occasion de l’AI France Summit, encourage l’intégration de l’IA dans les entreprises particulièrement pour le recueil de données de maintenance pour prédire les pannes, notamment en finançant des projets pilotes, ainsi que la filière de la robotique de service (planification des tâches, navigation autonome, logistique, surveillance, coaching, etc.) : « A l’inverse de la filière robotique industrielle très mature et dominée par l’Allemagne ou le Japon, la robotique de service reste un domaine à conquérir. »

L’IA pourquoi ?

Les 5 raisons majeures qui poussent les entreprises à investir dans l’IA sont les suivantes :

  • 74% Réduire les coûts par une amélioration de la productivité  et de l’efficacité,
  • 72% Accroître la qualité des produits et des services,
  • 68% Améliorer le support client,
  • 68% Améliorer l’efficacité des systèmes IT,
  • 58% Améliorer les opérations marketing (ciblage et connaissance clients).

L’un des principaux freins au changement et à l’intégration de l’IA dans les entreprises, est majoritairement le manque de compétences ou ressources pour gérer les initiatives liées à l’IA.

Il paraît donc évident que les entreprises les plus performantes seront celles qui, en plus de privilégier une approche globale et connecter les technologies d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur, s’entoureront de partenaires stratégiques et feront monter en compétences leurs collaborateurs.

 

Amel SALHI, Responsable marketing & communication SIGAL

Nous décryptons l’actu

Louper sa transformation digitale, c’est possible si…

LIRE L’ARTICLE

Commerciaux, replacez vos clients au cœur de vos échanges, automatisez le reste !

LIRE L’ARTICLE

Pourquoi le mail n’est-il pas un outil de gestion ?

LIRE L’ARTICLE

5 conseils pour réduire efficacement vos emails professionnels !

LIRE L’ARTICLE

Numérique versus Digital, quelles différences ?

LIRE L’ARTICLE

Le Shadow IT, « l’informatique de l’ombre » : quand le danger vient de l’intérieur…

LIRE L’ARTICLE

Réappropriez-vous l’ensemble des données qui gravitent dans votre entreprise et gagnez en performance

LIRE L’ARTICLE

Comment améliorer la qualité de sa relation client grâce à l’automatisation ?

LIRE L’ARTICLE

Gestion des données en entreprise : 5 tendances pour 2020

LIRE L’ARTICLE

L’usage éclairé de la donnée va profondément bouleverser le fonctionnement de nos organisations

LIRE L’ARTICLE

Intégrez vos clients au cœur de votre organisation et gagnez en performance

LIRE L’ARTICLE